Bande dessinée : Le projet

Bande dessinée : Le projet

La bande dessinée La marche d’Alice est une histoire racontant un moment important que tout être humain vit dans son existence.

Dans la bande dessinée, cette évènement est décrit de façon métaphorique. Ainsi, Alice fait un voyage qui la mène dans un monde étrange qui va lui permettre de comprendre cette étape et de mieux l’accepter. Alice est perdue par rapport à cette idée. Le lien qui existait été très fort et c’est pourquoi elle vie cette étape de cette manière étrange. Cette bande dessinée n’est pas l’interprétation d’une croyance ou d’une vérité mais une allégorie qui interprète la confusion d’une personne.

Le trouble d’Alice

Alice est troublée par cet évènement même à la fin de l’histoire, ne sachant pas trop quand elle a réellement vécu cette histoire. C’est un des sujets de La bande dessinée La marche d’Alice : le dénie de l’évènement. Alice est un personnage rêveur et renfermé. Pour elle ce qui arrive est difficile à admettre parce que cela remet en cause sa vision du monde.

La marche d’Alice

La marche symbolise cette évènement, l’étape de la vie à franchir. Une étape parmi tant d’autres.

bande dessinée passeur d'âmes

Les références dans la bande dessinée

Il est difficile de créer une histoire originale sans être malgré tout être influencé par la littérature ou tout autres médias. Bien entendu pour réaliser cette bande dessinée des inspirations volontaires ou involontaires sont visibles.

La plus évidente qui permet à Alice de passer de son monde, au monde parallèle et l’influence de Alice au pays des merveilles. Puisque Alice passe par une ouverture dans un arbre. Cette référence c’est faite naturellement dans la mesure ou l’ensemble de la bande dessinée se passe dans des environnements de nature où les arbres sont des éléments importants du décor. En particulier celui au début, qui est décrit par Alice comme un ami et son confident.

Le nom de Alice vient surtout du fait que j’aime bien ce prénom !

L’autre référence empruntée à la mythologie, est le passeur des âmes qu’Alice rencontre au début de l’histoire. C’est le deuxième moyen utilisé pour faire passer Alice d’un monde à l’autre. Celui-ci effraie Alice par son aspect repoussant mais va révéler le caractère combatif d’Alice.

L’arbre d’Alice

La bande dessinée commence sous un grand arbre, c’est pourquoi il est présenté par Alice au début de l’histoire. Elle passe ses journées d’enfance à son pied. Alice a humanisé celui-ci. L’idée de mettre cette arbre en avant et de lui affubler une légende permet de créer le trouble dans le personnage d’Alice à son sujet et la forcer à enfreindre la règle qui entoure la légende. Cette infraction et ce trouble sont les déclencheurs par la suite de toute l’histoire.

Quel est l’avenir pour cette bande dessinée !

Le projet de la bande dessinée est en court de finalisation pour le moment. Ce qui va se passer après n’est pas encore définie. Le projet est soumis au avis d’autres passionnés de bande dessinée comme moi sur le site des amateurs de la bande dessinée bdamateur.com

Enregistrer